Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 avril 2016 7 10 /04 /avril /2016 15:30
Evasion en Val de Loire...

Bonjour à toutes et à tous,

 

Une belle et grande journée nous attendait sous le soleil et aussi une température de 19 degrés.

Départ à 7 heures du matin pour quelques heures en car avant d'arriver pour une ballade sur le Cher à bord d'un bateau traditionnel "La gabare". La croisière est commentée (environ 50 minutes). Nous sommes passés sous les arches du somptueux château Renaissance de Chenonceau une pure merveille. 

Evasion en Val de Loire...
Evasion en Val de Loire...
Evasion en Val de Loire...

Nous repartons en direction des caves Duhard.

Depuis 1874, ce sont 4 générations de spécialistes qui ont choisi d'élever des vins du terroir avec cet esprit, dans ce lieu d'exception, en surplomb de la Loire à 800 mètres

du château d'Amboise.

Evasion en Val de Loire...Evasion en Val de Loire...Evasion en Val de Loire...
Evasion en Val de Loire...Evasion en Val de Loire...Evasion en Val de Loire...
Evasion en Val de Loire...Evasion en Val de Loire...

Après un bon déjeuner avec au menu des fouées chaudes, rillettes du pays et sa salade, ripaille de viandes rôties et confites et les légumes du chaudron, croustade de fromage dorée au four à bois et une tarte aux pommes, direction le château du Clos Lucé à Amboise.

Le château du Clos Lucé, appelé autrefois le manoir du Cloux, est une demeure située en France, dans le centre ville d'Amboise au cœur du Val de Loire, patrimoine mondial de l'Unesco.

Lorsque Léonard de Vinci arrive en France, en 1516, le roi François 1er l’installe près d’Amboise, au château du Clos Lucé. Le maître apporte avec lui trois de ses plus belles oeuvres : la Joconde, le Saint Jean Baptiste et la Sainte Anne. Aujourd’hui, la demeure conserve l’atmosphère intime de la vie quotidienne de Vinci, expose les maquettes de ses inventions et invite à découvrir son génie. Léonard de Vinci a vécu et travaillé dans la maison pendant trois ans, jusqu'à sa mort le 2 mai 1519. Il était un artiste et un ingénieur, un botaniste enthousiaste et un inventeur. Quelques photos de la maison...

 

l'entrée du château, portrait de Léonard de Vinci, des poteries, le lit de Léonard de Vinci, la grande salle Renaissance où il accueillait le roi François 1er et les grands du royaume, le buste de François 1er et enfin le château d'Amboise que l'on peut voir en arrière plan.l'entrée du château, portrait de Léonard de Vinci, des poteries, le lit de Léonard de Vinci, la grande salle Renaissance où il accueillait le roi François 1er et les grands du royaume, le buste de François 1er et enfin le château d'Amboise que l'on peut voir en arrière plan.l'entrée du château, portrait de Léonard de Vinci, des poteries, le lit de Léonard de Vinci, la grande salle Renaissance où il accueillait le roi François 1er et les grands du royaume, le buste de François 1er et enfin le château d'Amboise que l'on peut voir en arrière plan.
l'entrée du château, portrait de Léonard de Vinci, des poteries, le lit de Léonard de Vinci, la grande salle Renaissance où il accueillait le roi François 1er et les grands du royaume, le buste de François 1er et enfin le château d'Amboise que l'on peut voir en arrière plan.l'entrée du château, portrait de Léonard de Vinci, des poteries, le lit de Léonard de Vinci, la grande salle Renaissance où il accueillait le roi François 1er et les grands du royaume, le buste de François 1er et enfin le château d'Amboise que l'on peut voir en arrière plan.l'entrée du château, portrait de Léonard de Vinci, des poteries, le lit de Léonard de Vinci, la grande salle Renaissance où il accueillait le roi François 1er et les grands du royaume, le buste de François 1er et enfin le château d'Amboise que l'on peut voir en arrière plan.
l'entrée du château, portrait de Léonard de Vinci, des poteries, le lit de Léonard de Vinci, la grande salle Renaissance où il accueillait le roi François 1er et les grands du royaume, le buste de François 1er et enfin le château d'Amboise que l'on peut voir en arrière plan.l'entrée du château, portrait de Léonard de Vinci, des poteries, le lit de Léonard de Vinci, la grande salle Renaissance où il accueillait le roi François 1er et les grands du royaume, le buste de François 1er et enfin le château d'Amboise que l'on peut voir en arrière plan.l'entrée du château, portrait de Léonard de Vinci, des poteries, le lit de Léonard de Vinci, la grande salle Renaissance où il accueillait le roi François 1er et les grands du royaume, le buste de François 1er et enfin le château d'Amboise que l'on peut voir en arrière plan.

l'entrée du château, portrait de Léonard de Vinci, des poteries, le lit de Léonard de Vinci, la grande salle Renaissance où il accueillait le roi François 1er et les grands du royaume, le buste de François 1er et enfin le château d'Amboise que l'on peut voir en arrière plan.

La troisième partie de la visite est les jardins et parcs qui entourent le château. C'est une partie importante de la visite.

Evasion en Val de Loire...
Evasion en Val de Loire...Evasion en Val de Loire...
Evasion en Val de Loire...Evasion en Val de Loire...
Evasion en Val de Loire...Evasion en Val de Loire...

Mon petit reportage se termine ici. J'espère qu'il ne vous a pas semblé trop long mais surtout plu.

A toutes et à tous,

Evasion en Val de Loire...
Partager cet article
Repost0
6 juin 2015 6 06 /06 /juin /2015 08:25
Provins...

Bonjour à toutes et à tous,

 

Hier, la sortie était de visiter Provins, la cité médiévale de Seine et Marne, inscrite au patrimoine mondial

de l'humanité par l'Unesco.

Lorsque l'on approche de Provins, on peut voir au loin les silhouettes de la Tour César et du dôme de la Collégiale Saint-Quiriace.

Un peu d'histoire :

Dès les premiers siècles de notre ère, Provins semble déjà exister. Elle est composée d’une Ville Haute et d’une Ville Basse respectivement appelées le Châtel et le Val.


Mais ce n’est qu’en 802 que les textes nous confirment que Provins est un lieu important puisque Charlemagne y envoyait ses “missi dominici”. 
C’est ainsi qu’Étienne, Comte de Paris, et Fardufle, abbé de Saint-Denis, vinrent à Provins. Cette époque marque les débuts d’une première architecture militaire.

En 996, sous le règne de Hugues Capet, une découverte miraculeuse dans le Val met à jour les reliques de Saint Ayoul. Les constructions religieuses se multiplient alors sur le site, et le marais est entièrement asséché.
Cette période marque la naissance des Comtes de Vermandois, d’où est issue la branche des Comtes de Champagne.

Provins, cité marchande dont l’opulence est convoitée, cité des trouvères, protégée par des remparts, brille de mille feux tout au long des XIIème et XIIIème siècles, époque des célèbres Foires de Champagne.

Elle frappe sa propre monnaie : le denier provinois (reconnu pour sa valeur dans toute l’Europe médiévale).

La cité est alors à son apogée sous le règne de Thibaud IV de Champagne (1201-1253), vassal des rois de France, Philippe Auguste (1165-1223) et Saint-Louis (1214-1270).

 

Les remparts :

 

 

 

 

 

 

les remparts, la porte de Jouy et la porte Saint Jean
les remparts, la porte de Jouy et la porte Saint Jean
les remparts, la porte de Jouy et la porte Saint Jean

les remparts, la porte de Jouy et la porte Saint Jean

Les remparts de Provins comportent 22 tours . Ils sont longs de 1200 m, ce qui ne donne qu’une faible idée de l’enceinte originale qui en mesurait 5000 m au XIIIème siècle.

 

Ils sont édifiés entre le XIème siècle et le XIIIème siècle, principalement sous Thibaut IV.  Les deux portes actuellement restantes, la porte de Jouy et la porte Saint-Jean , sont édifiées au XIème siècle. L'enceinte est modifiée , puis cesse d'être entretenue. Elle est détruite en plusieurs endroits, particulièrement dans la ville basse : les allées d'Aligre correspondent en partie à leur emplacement.

 

 

 

La tour César :

 

 

 

Provins...

Une légende fait remonter l'origine de Provins à l'époque romaine. Suivant cette tradition, la grosse tour de Provins aurait été bâtie par Jules César.

Cet édifice, implanté au sommet de l'éperon rocheux, fut construit au XIIème siècle par les comtes de Champagne.
On peut affirmer que la Tour existait déjà en 1137, puisqu'il en est fait mention dans une charte de Thibaud II qui déclare donner la Tour comme limite de la foire.

À l'origine, la tour n'était pas couverte et se terminait par des créneaux. Le toit actuel et la charpente datent des XVIème et XVIIème siècles.

 

 

La collégiale Saint-Quiriace

Provins...

Edifiée au XIIe siècle, les difficultés financières sous Philippe le Bel au siècle suivant, la laisseront à jamais inachevée.

La nef et le portail auraient dû s'élever jusqu'au bout de la place Saint-Quiriace et plus précisément au niveau de la croix. 
Le dôme, construit suite à l'effondrement de la croisée du transept date du XVII
ème siècle.

Provins...

Rapportée des croisades par Thibaud IV de Champagne en 1240, elle est devenue l’un des symboles de la ville et fait aujourd’hui partie de son patrimoine historique !

De nombreux produits sont nés avec cette rose notamment la confiture, le sirop, la liqueur et aussi des bonbons.

Provins...

Oyez Oyez, 

Après une après-midi bien ensoleillée et même très chaude, un voyage gastronomique au cœur du Moyen Âge, rythmé par des saltimbanques nous attendait au Banquet des Troubadours dans une salle voûtée du XIIème siècle classée à l’inventaire des Monuments Historiques qui nous a restitué l’ambiance conviviale des banquets médiévaux d’antan.

 

La ripaille :
• Porée ou "Potaige" de légumes
• Pastez de viande (feuilletés)
• Rôts de viande miélés accompagnés de ses légumes oubliés
• Tranchoir de Brie
• Granité de pomme miélé et sa poire caramélisée
• Hypocras et vin rouge à foison

 

Voilà mon reportage terminé et qu'il ne vous a pas trop ennuyé.

J'espère vous retrouver en septembre prochain pour de nouvelles sorties.

 

 

 

Provins...
Partager cet article
Repost0
7 mai 2015 4 07 /05 /mai /2015 09:45
Briare...

Bonjour à toutes et à tous,

 

Lundi dernier, une belle sortie nous attendait et c'est avec

 un beau soleil que nous avons visiter la ville de Briare

dans le département du Loiret.

Top départ à 7h30...

 

Découverte guidée de la ville en petit train touristique. La balade d'une durée de 45 minutes nous a fait découvrir

les bords de la Loire, le Pont-Canal et l'église St-Etienne recouverte d'émaux de Briare.

 

·                                

Briare...
Briare...
Briare...
Briare...
Briare...
Briare...

La promenade terminée, une croisière déjeuner à bord de l'un des bateaux touristiques de la ville de Briare. Le repas a été servi pendant la croisière.

Nous avons pu découvrir le port de plaisance, le pont de commerce,et le passage du célèbre Pont-Canal.

 

Clic sur les photos

                              

 

 

Briare...Briare...
Briare...Briare...
Briare...Briare...

Un peu d'histoire sur le Pont-Canal :

 

Il est certainement ce qui fait la renommée mondiale de la petite ville de Briare. Construit par Gustave Eiffel à la fin du XIXe siècle, il permet aux bateaux de traverser la Loire pour rejoindre le canal de Briare. Véritable œuvre d'art, il est classé Monument Historique.

L'histoire du Pont Canal commence en 1890. Jusqu'alors, les bateaux naviguant sur le canal latéral à la Loire et souhaitant rejoindre le canal de Briare devaient passer par un chenal long d'un kilomètre. Celui-ci était endigué au travers de la Loire. Cependant, les crues et décrues du fleuve rendaient le transport aléatoire et surtout assez dangereux. L'idée arriva donc de construire un canal surélevé par rapport à la Loire. Il fut conçu par les ingénieurs Charles Sigault et Léonce Abel Mazoyer. La construction des piliers fut quant à elle confiée à Gustave Eiffel. Achevé en 1896, il fut inauguré de façon très intimiste, le 16 septembre de la même année, dans la mesure où les habitants de Briare voyaient d'un mauvais œil l'arrivée de cet étrange édifice.

Long de 663 mètres et large de 11,5 mètres, le pont atteint une hauteur de 11 mètres. La gouttière métallique qui le contient est fabriquée de nombreuses plaques assemblées, à la manière de la Tour Eiffel, et repose sur 14 piliers. Le tout est bordé de deux petits trottoirs permettant aux badauds d'admirer les bateaux de croisière ou plus simplement le panorama sur le fleuve. L'ensemble est éclairé par 72 lampadaires très travaillés, de style XIXe, et décoré, à chaque extrémité, par deux larges colonnes décorées.

 

 



 

Pour terminer notre journée, nous visitons le musée des deux Marines et du Pont-Canal qui présente l'historique de la navigation et des traditions marines ligériennes, à travers différentes salles dévoilant plusieurs thèmes. 


La visite a débuté par la présentation d'un court métrage, nommé « Ambiance Loire » et présentant la beauté naturelle des abords de la Loire, dont sa faune et sa flore.

Ensuite, c'est l'artisanat local nécessaire à l'entretien et aux réparations des bateaux, qui est décrit, ainsi que les métiers découlant de la présence du fleuve, dont ceux de pêcheur ou encore lavandière.


 

Briare...
Briare...
Briare...
Briare...
Briare...
Briare...
Briare...
Briare...
Briare...
Briare...
Briare...

J'espère que mon petit reportage vous a plu et

je vous souhaite à toutes et à tous

Briare...
Partager cet article
Repost0
2 avril 2015 4 02 /04 /avril /2015 18:56
Le diamant bleu...

Bonjour à toutes et à tous,

Je n'ai pas été très présente sur le blog ces temps-ci, beaucoup d'occupations et de sorties mais toutefois je dois vous parler de cette magnifique journée passée

au Cabaret "Le Diamant Bleu" situé dans le Loiret.

Départ 10h30 en direction de Barville-en-Gâtinais un petit village en pleine campagne. L'ambiance bat son plein dans le car, amitié et convivialité tout y est !

Maintenant passons aux choses sérieuses après un repas gastronomique le spectable commence avec  "Nuits Magiques"

Le diamant bleu...
Le diamant bleu...
Le diamant bleu...

Je vous mets les coordonnées du cabaret.

Bon surf sur le net

Le diamant bleu...
Le diamant bleu...
Partager cet article
Repost0
19 février 2015 4 19 /02 /février /2015 08:02
Nouvel an chinois...

Bonjour à toutes et à tous,

 

Aujourd'hui, c'est le nouvel an chinois ayant pour signe zodiacal la chèvre.

Je ne connais pas ce quartier  dans le 13ème arrondissement de Paris. Avec des amies, nous nous sommes rendues pour le voir. Les préparatifs se faisaient bon train. J'ai fait quelques photos :

Nouvel an chinois...
Nouvel an chinois...
Nouvel an chinois...
Nouvel an chinois...
Nouvel an chinois...
Nouvel an chinois...
Nouvel an chinois...
Nouvel an chinois...

A bientôt pour un nouvel article.

Nouvel an chinois...
Partager cet article
Repost0
28 septembre 2014 7 28 /09 /septembre /2014 08:26
Montargis...

Bonjour les amies,

Jeudi dernier, nous sommes partis avec les amis(es) visiter

la ville de Montargis.

Montargis se situe à 1 heure de Paris au confluent de trois rivières

qui sont le Loing, le Puisseaux et le Vernisson.

Cette ville est la capitale et la "Venise du Gâtinais,

avec ses 131 ponts et ses rues sur l'eau au charme typique, ainsi

ses barques fleuries.

La ville se mire au fil du Loing qui la traverse, reflétant l'image

d'une cité forte d'un riche passé historique.

 

les barques fleuriesles barques fleuries

les barques fleuries

La salle des fêtes fut construite en 1925 par l'architecte Louis Phillipon La salle des fêtes fut construite en 1925 par l'architecte Louis Phillipon

La salle des fêtes fut construite en 1925 par l'architecte Louis Phillipon

Un kiosque à musique

Un kiosque à musique

d'énormes platanes datant de 1790d'énormes platanes datant de 1790

d'énormes platanes datant de 1790

les anciennes arcades vues d'hier et d'aujourd'huiles anciennes arcades vues d'hier et d'aujourd'hui

les anciennes arcades vues d'hier et d'aujourd'hui

les jardins Durzyus d'hier et d'aujourd'hui avec la statue statue du chien de Montargis de Gustave Debrie (1870) se situe dans la cour de l'ancien hôtel de ville (le jardin Durzy). Une légende raconte qu'au XIVème siècle, sous Charles X, un gentilhomme ou chevalier nommé Aubry de Montdidier fut assassiné par Macaire lors d'une promenade avec son chien en forêt. Quelques jours après la disparition du malheureux Aubry de Montdidier, le roi fît faire des recherches et le chien fût retrouvé dans la forêt gémissant et grattant le sol. Des hommes creusèrent et découvrirent le corps recherché. Le chien fut ramené à la cour et il reconnut le tueur et sema le doute sur sa culpabilité par son attitude agressive envers lui. A l'époque, les instructions n'existaient pas et l'on se référait au jugement de Dieu qui n'est autre qu'un duel judiciaire. C'est ainsi que le roi ordonna un duel entre l'animal et Macaire : celui-ci avait un gourdin et celui-là un tonneau pour refuge. Remarquons que ce détail n'est pas visible sur la sculpture mais il l'est sur un vitrail de l'église de Montargis. Le chien sauta à la gorge de l'assassin et ce dernier avoua son crime et fut pendu suite à ce duel.
les jardins Durzyus d'hier et d'aujourd'hui avec la statue statue du chien de Montargis de Gustave Debrie (1870) se situe dans la cour de l'ancien hôtel de ville (le jardin Durzy). Une légende raconte qu'au XIVème siècle, sous Charles X, un gentilhomme ou chevalier nommé Aubry de Montdidier fut assassiné par Macaire lors d'une promenade avec son chien en forêt. Quelques jours après la disparition du malheureux Aubry de Montdidier, le roi fît faire des recherches et le chien fût retrouvé dans la forêt gémissant et grattant le sol. Des hommes creusèrent et découvrirent le corps recherché. Le chien fut ramené à la cour et il reconnut le tueur et sema le doute sur sa culpabilité par son attitude agressive envers lui. A l'époque, les instructions n'existaient pas et l'on se référait au jugement de Dieu qui n'est autre qu'un duel judiciaire. C'est ainsi que le roi ordonna un duel entre l'animal et Macaire : celui-ci avait un gourdin et celui-là un tonneau pour refuge. Remarquons que ce détail n'est pas visible sur la sculpture mais il l'est sur un vitrail de l'église de Montargis. Le chien sauta à la gorge de l'assassin et ce dernier avoua son crime et fut pendu suite à ce duel.

les jardins Durzyus d'hier et d'aujourd'hui avec la statue statue du chien de Montargis de Gustave Debrie (1870) se situe dans la cour de l'ancien hôtel de ville (le jardin Durzy). Une légende raconte qu'au XIVème siècle, sous Charles X, un gentilhomme ou chevalier nommé Aubry de Montdidier fut assassiné par Macaire lors d'une promenade avec son chien en forêt. Quelques jours après la disparition du malheureux Aubry de Montdidier, le roi fît faire des recherches et le chien fût retrouvé dans la forêt gémissant et grattant le sol. Des hommes creusèrent et découvrirent le corps recherché. Le chien fut ramené à la cour et il reconnut le tueur et sema le doute sur sa culpabilité par son attitude agressive envers lui. A l'époque, les instructions n'existaient pas et l'on se référait au jugement de Dieu qui n'est autre qu'un duel judiciaire. C'est ainsi que le roi ordonna un duel entre l'animal et Macaire : celui-ci avait un gourdin et celui-là un tonneau pour refuge. Remarquons que ce détail n'est pas visible sur la sculpture mais il l'est sur un vitrail de l'église de Montargis. Le chien sauta à la gorge de l'assassin et ce dernier avoua son crime et fut pendu suite à ce duel.

Montargis...Montargis...
l'écluse qui relie le canal de Briare
l'écluse qui relie le canal de Briare

l'écluse qui relie le canal de Briare

Je vais terminer ce petit reportage avec le château de Montargis.

Montargis...Montargis...

 

Un peu d'histoire, deux cents ans après Clovis, quelques protagonistes apparaissent : d’une part la maison d’Anjou (Ingelger et Plantagenet), avec les Foulque aux divers surnoms comme « le Roux, le Bon, le Noir, le Rechin », et d’autre part, les comtes d’Orléans. De l’union de ces familles naît une fille : Hildegarde Hérou (Comtesse du Gâtinais), c’est la première châtelaine de Montargis. Elle épouse Jocelin de la famille des comtes de Sens. Il devient donc Seigneur de Montargis en 1069. Mais Hildegarde décède et Jocelin épouse alors Isabelle de Monthléry. Naît un fils, Miles, un petit-fils, Rainaud.

Nous avons visiter d'autres endroits de la ville mais ce serait

trop long pour mon reportage.

Si vous avez l'occasion d'y passer alors arrêtez-vous sans hésiter.

 

A toutes, je vous souhaite

Montargis...
Partager cet article
Repost0
10 septembre 2014 3 10 /09 /septembre /2014 07:05
La cueillette...

Bonjour,

Hier, entre amies, nous sommes allées à la cueillette de Servigny.

A l'entrée des brouettes nous attendent ainsi que des sacs.

Nous partons dans cette grande mosaïque de champs de culture.

C'est un réel plaisir de pouvoir ramasser, pommes, poireaux, poivrons, salades, haricots verts, tout cela bien frais et bio.

Quelques photos

La cueillette...
La cueillette...
La cueillette...
La cueillette...
La cueillette...

Je vous mets en image le plan pour se rendre à Servigny à Lieusaint

tout près du Carré Sénart en Seine et Marne, ainsi que le

calendrier des récoltes de fruits et légumes.

La cueillette...
La cueillette...

J'arrête pour aujourd'hui mon bavardage

car les haricots verts m'attendent dans la cuisine...

La cueillette...
Partager cet article
Repost0
24 mai 2014 6 24 /05 /mai /2014 05:15
La porcelaine de Sèvres...

Bonjour,

Hier, très belle visite à la Cité de la Céramique de Sèvres. 

Un guide nous a expliqué toute l'histoire de la céramique depuis son début dans le temps...

 

 

Un aperçu de la Cité, et les dates clé...
Un aperçu de la Cité, et les dates clé...
Un aperçu de la Cité, et les dates clé...
Un aperçu de la Cité, et les dates clé...
Un aperçu de la Cité, et les dates clé...

Un aperçu de la Cité, et les dates clé...

La céramique est un terme générique qui désigne toute réalisation à partir d'argile cuite. Les grandes catégories de céramique sont les céramiques à pâte poreuse (faïence, poterie/terre cuite et les céramiques à pâte imperméable vitrifiée (grès, porcelaine).

La cuisson de la faïence se fait entre 900°C et 1150°C, le grès entre 1200°C et 1300°C et la porcelaine à plus de 1200°C.

Bien sûr, je ne vais pas vous faire un cours complet ce serait trop long, alors je vous invite à regarder quelques photos que j'ai prises au cours de la visite :

Quelques fleurs en préparation..
Quelques fleurs en préparation..
Quelques fleurs en préparation..
Quelques fleurs en préparation..
Quelques fleurs en préparation..
Quelques fleurs en préparation..

Quelques fleurs en préparation..

Les fours
Les fours

Les fours

La palette de couleurs utilisée, la peinture faite minutieusement à la main, ici décoration d'une assiette.
La palette de couleurs utilisée, la peinture faite minutieusement à la main, ici décoration d'une assiette.

La palette de couleurs utilisée, la peinture faite minutieusement à la main, ici décoration d'une assiette.

Assiettes, vases, services, soupières...
Assiettes, vases, services, soupières...
Assiettes, vases, services, soupières...
Assiettes, vases, services, soupières...
Assiettes, vases, services, soupières...
Assiettes, vases, services, soupières...
Assiettes, vases, services, soupières...
Assiettes, vases, services, soupières...
Assiettes, vases, services, soupières...
Assiettes, vases, services, soupières...
Assiettes, vases, services, soupières...
Assiettes, vases, services, soupières...
Assiettes, vases, services, soupières...
Assiettes, vases, services, soupières...

Assiettes, vases, services, soupières...

Ce vase mesure plus de 3 mètres de haut et pèse plus d' 1 tonne.

Ce vase mesure plus de 3 mètres de haut et pèse plus d' 1 tonne.

J'espère quemon petit reportage vous a plu.

Je vous donne rendez-vous le mois prochain

pour une visite à Château Chinon.

 

Je vous souhaite à toutes et tous

La porcelaine de Sèvres...
Partager cet article
Repost0
4 avril 2014 5 04 /04 /avril /2014 07:23
Sortie à Beauvais...

Bonjour,

Hier, c'était une sortie à Beauvais dans l'Oise pas très loin de Paris.

Notre première visite était de découvrir la fabrication du chocolat et des caramels à PARIS CARAMELS.

Entreprise créée en 1957 par Guy et Josette Conraux, pâtissiers de métier, Paris-Caramels s’installe boulevard Diderot à Paris, ne fabrique que… des caramels, et uniquement des caramels de qualité exceptionnelle. Dès le début de l’entreprise, ils s'utilisent les meilleures matières premières pour obtenir des produits irréprochables. Et c’est ainsi que dès 1964, ils lancent des caramels.

Faits avec du beurre, de la crème et du lait travaillés en cuisson lente pour l’onctuosité, sans adjonction aucune de conservateur.

Sortie à Beauvais...Sortie à Beauvais...
Sortie à Beauvais...Sortie à Beauvais...

Ensuite vient le chocolat... 

En ce moment tous travaillent pour les fêtes de Pâques.

Les décorations sont faites à la main. Quelques photos que j'ai prises au travers de vitres car nous n'avons pas l'autorisation de rentrer dans l'atelier question d'hygiène ce qui se comprend très bien.

 

Sortie à Beauvais...
Sortie à Beauvais...
Sortie à Beauvais...
Sortie à Beauvais...
Sortie à Beauvais...
Sortie à Beauvais...

Après un bon déjeuner copieux et je dirais même plusque copieux et succulent, nous voici en route pour visiter la cathédrale de Beauvais

Elle possède le plus haut choeur gothique au monde (53 m).

Des vitraux des XIIIe, XIVe et XVI siècles sont encore en place ; la famille beauvaisienne des Leprince, au XVIe siècle, orna les deux façades du transept de roses, et leur chef de file, fils Engrand Leprince, a laissé une grande verrière. On doit à celui-ci quelques-uns des remarquables vitraux de l'église Saint-Etienne.

Sortie à Beauvais...
Sortie à Beauvais...Sortie à Beauvais...Sortie à Beauvais...
Sortie à Beauvais...Sortie à Beauvais...Sortie à Beauvais...
Sortie à Beauvais...Sortie à Beauvais...Sortie à Beauvais...

La visite terminée en route pour les fromages  à la

ferme de la Chapelle St Jean.

 

C'est une ferme ancienne, en briques rouges, typique de sa Picardie, située en bordure du Pays de Bray ; ils pratiquent la polyculture, l'élevage laitier et produisent de délicieux fromages

de vache au lait cru.

Quelques productions de la ferme :

Fromages au lait 100 % cru, de tradition picarde, tomme au foin, au cidre, bray picard et rollot. Spécialités : bray aux graines de lin, petit gerberoy.

 

 

Sortie à Beauvais...Sortie à Beauvais...
Sortie à Beauvais...Sortie à Beauvais...

J'espère que mon petit reportage vous a plu

et vous souhaite à toutes

Sortie à Beauvais...
Partager cet article
Repost0
22 novembre 2013 5 22 /11 /novembre /2013 05:36
Sortie à Meaucé...

Hier, sortie à Meaucé à l'Auberge Grand'Maison Au Cochon Grillé.

Meaucé se trouve dans l'Eure et Loir dans la campagne percheronne.

Une journée très conviviale passée avec les amis et avec un punch du tonnerre malgré le temps qui commence à être glacial.

Un bon buffet campagnard arrosé du Beaujolais nouveau,

rosé ou vin blanc

 

 

Sortie à Meaucé...

Maintenant passons à table.

Un cochon de 110 kilos cuit à la broche au feu de bois et ce  pendant 9 heures. Les papilles commencent à s'agiter...

Sortie à Meaucé...
Sortie à Meaucé...Sortie à Meaucé...
Sortie à Meaucé...Sortie à Meaucé...

Bien sûr après ce succulent festin, la danse nous attendait

animée par un DJ. Quelle ambiance !

 

Je vous donne, si le coeur vous en dit d'aller y faire un petit tour, les renseignements nécessaires

Sortie à Meaucé...
Sortie à Meaucé...

Mon petit reportage est terminé et je vous souhaite à toutes

Sortie à Meaucé...
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : les-petits-points-de-chanchan
  • : Mes passions la broderie traditionnelle, broderie au ruban, patchwork, carton mousse, art floral
  • Contact

Profil

  • les-petits-points-de-chanchan

Musique de bienvenue

           

Archives